HYPERHIDROSE ou transpiration abondante

Hyperhidrose

Qu’est-ce que l’hyperhidrose ?

L’hyperhidrose est une production excessive de sueur par les glandes sudoripares. L’hyperhidrose peut-être généralisée ou localisée.

La cause des hyperhidroses localisées est inconnue. Les hyperhidroses généralisées sont  secondaires à des maladies (métaboliques, alcoolisme, cancers,…).

Quelle est la prévalence de l’hyperhidrose ?

L’hyperhidrose focale idiopathique touche 6 à 7% de la population, surtout chez l’adulte jeune, avant l’âge de 25 ans, autant chez l’homme que chez la femme. Elle est généralement bilatérale, symétrique et cesse durant le sommeil. Elle est spontanée mais  aggravée par le stress, les émotions, le café, le thé et les épices.

Quelles sont les conséquences de l’hyperhidrose ?

  • Au niveau des pieds: mycoses, infections bactériennes, eczéma, verrues, cors, engelures, dermites de contact.
  • Au niveau des mains: diminution de l’habileté, embarras lorsqu’il faut serrer des mains, gêne à l’exercice de certaines professions (musiciens, coiffeurs, pâtissiers…).
  • Au niveau des aisselles: tache sur les vêtements, gêne la vie sociale ou professionnelle projetant une image d’anxiété, de manque de confiance ou d’incompétence.

Comment réalise t-on le traitement de l’hyperhidrose par Toxine botulique  (Botox, Xeomine, …)?

La toxine botulique  bloque les fibres nerveuses qui stimulent les glandes sudoripares induisant une réduction de la production de sueur transitoire et réversible.
On peut estimer au préalable  la quantité de sueur  en effectuant un test de Minor. La zone est badigeonnée avec de l’iode puis saupoudrée d’amidon. Au contact de la sueur, l’iode et l’amidon réagissent pour donner une coloration violette ce qui permet de délimiter la zone à injecter.
Le traitement de l’hyperhidrose par toxine botulique peut-être réalisé au niveau des aisselles, des paumes des mains et des plantes des pieds. L’application d’une crème anesthésiante 1/2 heure avant, permet de réduire les douleurs liées aux  injections.
Les résultats sont visibles au bout de 48 heures et persistent de 6 à 8 mois selon les individus.