Une poignée d’amandes constitue un en-cas idéal.

 

 

Les amandes favorisent le bon cholestérol et aident à l’élimination du cholestérol LDL

Plusieurs études ont montré qu’un régime riche en noix et amandes abaisse le niveau de LDL, le « mauvais cholestérol », connu pour être un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires.

Le cholestérol HDL transporte le cholestérol des artères vers le foie où il est dégradé.

A l’inverse, le cholestérol LDL transporte le cholestérol du foie vers les tissus et les artères, où il peut se déposer et former des plaques d’athéromes, augmentant le risque de maladies cardiovasculaires.

Des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont suivi pendant 2 périodes de 6 semaines, des patients présentant un taux élevé de mauvais cholestérol LDL. Tous étaient soumis à un régime hypocholestérolémiant, mais un premier groupe consommait 43 gr d’amandes par jour, tandis que le second mangeait un muffin isocalorique.

A la fin de chaque période de régime, les chercheurs ont mesuré pour chaque patient le taux de cholestérol HDL et de ses sous-populations, puis l’ont comparé avec les bilans médicaux établis en début de l’expérience.

Tout d’abord, les auteurs ont constaté que le régime hypocholestérolémiant faible en gras entraîne globalement une diminution du taux de cholestérol HDL et de l’ensemble de ses sous-populations.

Cependant, cette diminution est moindre pour les personnes ayant inclus des amandes à leur régime comparé à celles ayant consommé un muffin tous les jours. Le régime enrichi en amandes améliore le taux de cholestérol HDM alpha-1 ainsi que la fonction d’élimination des molécules de cholestérol. Une augmentation de cette sous-population de HDL est significative car ces particules diminuent le risque général de maladie cardiovasculaire.

En conclusion

Chez les personnes ayant un taux de cholestérol LDL élevé, la consommation d’amandes associée à un régime hypocholestérolémiant améliore le taux de bon cholestérol HDL et la fonction d’élimination du cholestérol LDL.

Outre leur richesse nutritionnelle en vitamines, calcium, fibres et bonnes graisses, cette étude ajoute aux bienfaits des amandes un effet bénéfique dans la conversation d’une bonne santé cardiovasculaire.

Une poignée d’amandes constitue donc un en-cas idéal et un excellent ajout à une alimentation saine.

Docteur Leïla Bouraoui