Une poignée d’amandes constitue un en-cas idéal.

 

 

Les amandes favorisent le bon cholestérol et aident à l’élimination du cholestérol LDL

Plusieurs études ont montré qu’un régime riche en noix et amandes abaisse le niveau de LDL, le « mauvais cholestérol », connu pour être un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires.

Le cholestérol HDL transporte le cholestérol des artères vers le foie où il est dégradé.

A l’inverse, le cholestérol LDL transporte le cholestérol du foie vers les tissus et les artères, où il peut se déposer et former des plaques d’athéromes, augmentant le risque de maladies cardiovasculaires.

Des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont suivi pendant 2 périodes de 6 semaines, des patients présentant un taux élevé de mauvais cholestérol LDL. Tous étaient soumis à un régime hypocholestérolémiant, mais un premier groupe consommait 43 gr d’amandes par jour, tandis que le second mangeait un muffin isocalorique.

A la fin de chaque période de régime, les chercheurs ont mesuré pour chaque patient le taux de cholestérol HDL et de ses sous-populations, puis l’ont comparé avec les bilans médicaux établis en début de l’expérience.

Tout d’abord, les auteurs ont constaté que le régime hypocholestérolémiant faible en gras entraîne globalement une diminution du taux de cholestérol HDL et de l’ensemble de ses sous-populations.

Cependant, cette diminution est moindre pour les personnes ayant inclus des amandes à leur régime comparé à celles ayant consommé un muffin tous les jours. Le régime enrichi en amandes améliore le taux de cholestérol HDM alpha-1 ainsi que la fonction d’élimination des molécules de cholestérol. Une augmentation de cette sous-population de HDL est significative car ces particules diminuent le risque général de maladie cardiovasculaire.

En conclusion

Chez les personnes ayant un taux de cholestérol LDL élevé, la consommation d’amandes associée à un régime hypocholestérolémiant améliore le taux de bon cholestérol HDL et la fonction d’élimination du cholestérol LDL.

Outre leur richesse nutritionnelle en vitamines, calcium, fibres et bonnes graisses, cette étude ajoute aux bienfaits des amandes un effet bénéfique dans la conversation d’une bonne santé cardiovasculaire.

Une poignée d’amandes constitue donc un en-cas idéal et un excellent ajout à une alimentation saine.

Docteur Leïla Bouraoui

LE PLEXR

Le principe :

 

Le Plexr, contraction du terme « plasma exérèse », est un procédé très innovant, pour réaliser des actes esthétiques et traiter des lésions dermatologiques et ceci de façon non invasive, sans contact avec la peau.

Cette technique très ingénieuse développée depuis de nombreuses années en Italie.

Son efficacité a donc été largement prouvée.

Le Plexr se présente sous la forme d’un crayon électronique dont la pointe délivre un petit courant ionisant (dit plasmatique) à la surface de la peau. La chaleur qu’il provoque localement entraîne une rétraction immédiate de la peau et la formation d’une petite croûte.

La technique est sans danger car le courant ne traverse pas le corps;

Il agit en superficie sans endommager les tissus environnants.

 

Les indications :

 

  • Enlever les lésions bénignes de la peau
    • très simplement avec une cicatrisation rapide sans points de suture :
    • excroissances de peau de nature diverse :
      • grain de beauté,
      • verrues,
      • fibromes,
      • petits kystes graisseux, grains  milium…
    • amas blanchâtres sur les paupières (dépôtsde cholestérol : xanthelasma)
    • acné  active: traitement des comédons et des microkystes sébacés
    • taches cutanées

 

  • Atténuation des cicatrices
  • Estomper les rides d’expression  (Soit en alternance ou en complément des injections )
    • rides autour des yeux surtout au niveau des paupières inférieures et des cernes où se forme bien souvent des rides disgracieuses en forme de quadrillage
    • pattes d’oie
    • rides du front légères
    • rides autour de la bouche dont le fameux « code barre » de la lèvre supérieure
    • rides fines au niveau des joues…

 

  • Défriper les paupières :
    • Le Plexr est intéressant dans cette indication car il permet  de lisser des paupières qui commencent à se plisser avec un léger excès de peau , évitant ou retardant ainsi le recours à la chirurgie.
    •  On parle de « blépharoplastie médicale ».

 

Le protocole de traitement est simple :

sur une peau propre démaquillée et désinfectée

crème anesthésiante appliquée ½ heure  avant ou anesthésie locale pour les lésions cutanées de grande taille

 

En fin de séance la zone traitée est le siège de croûtes tout à fait normales qui vont disparaître en quelques jours et peuvent être camouflées

Œdème et rougeurs éventuelles s’estompent rapidement

 

En fonction des indications une à plusieurs séances sont programmées en respectant un intervalle d’un mois entre chaque

Eviter l’exposition solaire pendant le traitement

 

 

Prévoir votre retour à domicile après une chirurgie

  • Vous préparer préalablement à une chirurgie programmée vous aidera à effectuer votre retour à domicile en toute sécurité.

Vous préparer préalablement à une chirurgie programmée vous aidera à effectuer votre retour à domicile en toute sécurité.

Avant votre chirurgie, assurez-vous que quelqu’un sera disponible pour vous aider chez vous pour faire la cuisine, vous aider à aller aux toilettes ou vous conduire
aux consultations chez le médecin tant que vous n’êtes pas guéri(e). Même si vous rentrez chez vous le jour même de l’opération, vous aurez besoin de quelqu’un
à votre domicile pour rester auprès de vous. Vous pourriez rencontrer à l’hôpital les personnes s’occupant des sorties des patients, tels que des travailleurs sociaux ou des gestionnaires de dossiers, pour vous aider à vous y préparer.
N’hésitez pas à poser beaucoup de questions.
Soins de vos incisions
Les médecins et les infirmières vous expliqueront comment soigner vos incisions avant de quitter l’hôpital. Vous recevrez également des consignes écrites. Des réactions pourraient survenir durant le processus de guérison de votre corps, comme un engourdissement et un gonflement. Cela est normal. Vous pourriez parfois nécessiter d’autres soins à domicile pour vos incisions ou vos plaies. Les personnes s’occupant de votre sortie d’hôpital vous aideront à organiser les services de soins dont vous avez besoin pour vos plaies, le cas échéant.
Médicaments
Vous pourriez être invité(e) à prendre de nouveaux médicaments ou à changer les médicaments habituels que vous prenez. Les médicaments, en particulier les médicaments antidouleur, peuvent être très dangereux s’ils ne sont pas pris correctement. Il est très important que vous compreniez comment et à quel moment prendre vos médicaments.
Activités
Il est possible que vous ne deviez pas pratiquer certaines activités après votre chirurgie. Vous recevrez une liste détaillant les choses à faire et à éviter après votre sortie d’hôpital
et pendant une durée déterminée. Il est très important que vous sachiez avant de quitter l’hôpital ce que vous pouvez faire en toute sécurité. La marche et la pratique d’une activité physique légère sont généralement bénéfiques, mais cela dépend du type de chirurgie dont vous avez fait l’objet. Si vous conduisez en temps normal, il est important de demander si vous pouvez conduire sans risque après la chirurgie.
Drains et tuyaux
Il se peut que vous quittiez l’hôpital avec des drains chirurgicaux, des cathéters ou des tuyaux en place. Ces outils vous aident à vous rétablir. En général, votre chirurgien les retirera ultérieurement lorsqu’ils ne sont plus nécessaires. Si ces outils sont installés lorsque vous quittez l’hôpital, votre chirurgien et vos infirmières vous indiqueront comment vous en occuper.

 

Dans quelles situations contacter votre chirurgien
Parfois, des problèmes inattendus dus à la chirurgie surviennent après votre sortie de l’hôpital même si tout s’est bien passé. Les symptômes fréquents à surveiller dépendent du type de la chirurgie. Vous recevrez avant votre sortie de l’hôpital des consignes pour savoir dans quelles situations vous devez appeler votre chirurgien. Appelez en toutes circonstances le 15 ou rendez-vous au service d’urgences le plus proche si vous ressentez une douleur thoracique, des difficultés respiratoires ou des symptômes qui s’aggravent rapidement.

LA PUBLICITE

– La déontologie médicale belge encadre parfaitement bien les principes qui autorisent les médecins à informer les patients sur leurs qualités et qui par ailleurs interdisent toutes formes de publicités directes ou indirectes (Code de déontologie, Titre I, Chapitre III, Articles 12 à 17).